« Parlons Vélo ! Municipales 2020 » : Meylan

Grenoble étant exemplaire à l’échelle métropolitaine, le baromètre des villes cyclables de la FUB révèle que la commune de Meylan connaît un climat plutôt favorable à la pratique du vélo. Néanmoins, dans les commentaires de l’enquête, les répondants signalent que les aménagements cyclables sont dégradés, mal entretenus, pas assez sécurisés et les stationnements normatifs insuffisants.

Pour que le prochain mandat soit celui du vote vélo, le collectif Parlons-Y Vélo s’est emparé localement de la campagne « Parlons Vélo ! Municipales 2020 » de la FUB.

Nous avons décortiqué les programmes des 4 candidats de Meylan pour évaluer l’importance du vélo dans leur vision. Nous leur avons ensuite proposé, selon les 6 axes suivants : 12 engagements sur le sujet du vélo.

  • concertation avec les usagers,
  • continuité et sécurisation des itinéraires cyclables,
  • stationnements vélo pour la multi-modalité et les commerces,
  • culture vélo,
  • incitation au changement,
  • exemplarité.

N’ayant récolté les réponses au questionnaire de manière exhaustive d’un seul candidat, nous ne sommes pas en mesure d’établir un comparatif complet. Seules les réponses au questionnaire proposé par l’ADTC, portant sur la limitation du trafic motorisé de transit et la Chronovélo ont été traitées par 3 des 4 candidats.

Seule l’équipe AIMEylan dont la tête de liste est Philippe Cardin nous a dévoilé de façon complète sa vision du développemnt du vélo dans la commune. Philippe Cardin s’est engagé sans condition ni commentaire pour 11 de nos 12 propositions.

Ce candidat, en guise de préambule au questionnaire, précise qu’il continuera à se rendre à bicyclette à la Métro comme il l’a fait des 6 dernières années. En tant que pratiquant, il est clairement favorable au développement du vélo.

Il considère que si la commune est bien dotée d’infrastuctures cyclables (Chronovélo 1 par exemple), il reste néanmoins un effort à faire pour augmenter la part modale tant pour les déplacements domicile-travail qu’autres motifs. Il indique : «nous voulons que le réseau Chronovélo soit étendu avec une liaison de rocade entre Meylan et le Domaine Universitaire (prolongement de la Chronovélo Grenoble-Saint Martin d’Hères)».

Philippe Cardin et son équipe précisent leur volonté de continuer de travailler avec tous les partenaires compétents (Métropole, associations d’usagers, etc), pour assurer les continuités cyclables (vers la Chronovélo), sécuriser les carrefours, entretenir les itinéraires et déployer un plan de stationnements vélo, action phare du début de mandat. Toutes ces mesures concourraient à l’augmentation de la part modale du vélo

Il ajoute qu’ils favoriseront naturellement les actions en faveur du vélo à l’école en proposant aux écoles de participer aux formations « vélo-école » organisées par l’ADTC et à la journée « challenge à l’école à vélo ». Concernant l’exemplarité des employés communaux, ils auront à retravailler les incitations financières au vu des dernières évolutions législatives. Il souhaite aussi favoriser l’usage du vélo de service auprès des employés communaux. Cependant aucune aide à l’achat n’est mentionnée mais elle est à réfléchir au niveau de la Métropole.

La candidate Joëlle Hours du groupe Sincèrement Meylan affiche qu’elle veut faire de Meylan une vitrine de ce qui peut être fait concrètement. Elle soutiendra auprès de la Métropole et du SMMAG le projet Chronovélo. Cela sera aussi vrai pour le soutien aux initiatives qui inciteront à l’usage du vélo. Elle précise que c’est une déclinaison de notre volet sport et santé, axe fort de notre futur mandat :

  • Apprentissage du savoir rouler à vélo dès l’école,
  • Développement d’un réseau cyclables sécurisés,
  • Pistes cyclables autant que possible séparées de la circulation automobile,
  • Soutien à l’acquisition d’un VAE, sous conditions de ressources.

Certains quartiers de Meylan ont été précurseurs dans le développement des mobilités douces, c’est le cas du quartier des Béalières. A travers les nouveaux projets d’aménagement : PLM, faculté de pharmacie…, l’équipe compte encourager tant que possible le recours aux mobilités douces, entre autres en facilitant l’accès aux commerces via les modes actifs. Ces nouveaux quartiers seront reliés par des voies sécurisées au Chronovélo.

Le candidat Jean-Claude Peyrin de la liste Pour Meylan sera plus concis et mentionne que la Chronovélo existe déjà sur la commune de Meylan, et qu’il ne s’engage pas particulièrement à porter auprès du SMMAG la réalisation et l’extension du réseau Chronovélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *