Fontaine : dégradation annoncée de la TempoVélo

Inaugurée début juin 2020, la Tempovélo va de la mairie de Fontaine jusqu’à l’extrémité sud du quai du Drac (rue de Chamrousse) via la rue de la Liberté, permettant aux habitants de rejoindre sereinement le réseau cyclable de Grenoble et alentours via le pont Esclangon et le pont du Drac. C’est un aménagement bidirectionnel de 3m de large qui a été pris en supprimant un sens de circulation automobile, à un endroit où il n’y avait aucun aménagement cyclable.

itinéraire Tempovélo à Fontaine (orange) et tracé envisagé pour la Chronovélo (pointillés jaunes)

Jeudi 8 avril s’est tenue une réunion d’information pendant laquelle la mairie de Fontaine a annoncé que la circulation motorisée sera rétablie à double sens d’ici l’été, ce qui est un vrai frein au développement de l’usage du vélo à Fontaine.

Au cours de la dernière année, nous avons interpellé les candidats fontainois lors des municipales, interrogé nos élus à chaque disparition de tronçon de la Tempovélo, et récolté différents sons de cloches sur la liaison structurante Fontaine-Grenoble. Il est temps de faire le point.

Continuer la lecture de « Fontaine : dégradation annoncée de la TempoVélo »

À Fontaine, un axe cyclable Est-Ouest pour relier Grenoble est indispensable !

Les travaux en cours sur le Quai du Drac à Fontaine ont provoqué l’interruption soudaine de la TempoVélo, suscitant de vives réactions parmi les usagers du vélo.

La TempoVélo est certes un aménagement provisoire, décidé dans une période de crise, mais elle fait suite à une demande de long terme et des études préliminaires sur les itinéraires possibles de la future ChronoVélo. L’été et la rentrée ont permis à de nombreux cyclistes de s’approprier cet aménagement confortable — que ce soit pour aller à l’école ou au travail, au marché ou chez des amis, les cyclistes fontainois craignent de voir disparaître cette piste d’une grande qualité.

Supprimer cette TempoVélo sans proposer immédiatement un nouvel axe apaisé serait un pas en arrière dans l’accompagnement de la pratique cyclable sur Fontaine, en obligeant les cyclistes les plus expérimentés à retourner dans le trafic automobile tout en invitant les plus vulnérables à renoncer à l’usage du vélo.

10 % des Fontainois font leurs trajets domicile-travail à vélo (source : INSEE 2015-2020), et l’usage du vélo continue à s’amplifier — sur la métropole grenobloise en général et sur Fontaine en particulier.

Au baromètre des ville des cyclables 2019, alors que Grenoble a décroché la première place de sa catégorie grâce à un réseau cyclable étendu et de qualité, Fontaine a obtenu une mauvaise note, reflétant la lassitude des répondants devant le manque de volonté politique pour accompagner ce mode de déplacement en forte croissance.

La mairie n’a fait aucun investissement les 20 dernières années, et bloque les projets sur les itinéraires de bon sens qui permettraient de rejoindre Grenoble.

baromètre des villes cyclables 2019

Ne revenons pas en arrière sur cet aménagement tant attendu : améliorons son fonctionnement en assurant la continuité avec le reste du réseau. Faisons de Fontaine une source d’inspiration en matière de déploiement pragmatique et rénovation de ses aménagements cyclables.

Samedi 17 octobre, venez pédaler pour le maintien de la TempoVélo !

Départ Quai du Drac / rue de la Liberté à 10h30, arrivée à la Mairie de Fontaine à 11h00.

Baromètre des villes cyclables, 2ème édition

Grenoble maintient sa première place, mais l’usage du vélo est encore freiné sur une grande partie de la métropole.

La seconde édition du baromètre des villes cyclables de la FUB a récolté près de 4700 avis de cyclistes sur la métropole grenobloise. Cette enquête permet aux cyclistes d’exprimer leur ressenti d’usage du vélo dans la ou les communes qu’elles ou ils pratiquent. Ainsi, 16 villes de la métropole intègrent le palmarès national 2019 (contre 6 en 2017).

Grenoble conserve la première place dans la catégorie des villes de 100 000 à 200 000 habitants, mais la politique cyclable du cœur métropolitain peine à sortir de la ville-centre avec un ressenti usager qui se dégrade dès la première couronne.

Parlons-Y Vélo remercie la FUB pour cette enquête ainsi que les répondants métropolitains, qui font aussi de Grenoble une des villes avec le plus fort taux de participation (22rep/1000 habitants).

Continuer la lecture de « Baromètre des villes cyclables, 2ème édition »